www.athle.fr
Accueil
amicale française des coureurs de fond alsace
Actualités
Courses de Strasbourg / Meeting de l'Eurodistrict 13 mai 2018
Commentez cette actualité
15 Mai 2018 - Morgane (Cocotte!)
Courses de Strasbourg / Meeting de l'Eurodistrict 13 mai 2018
Ce week-end a été chargé en émotions, en sport, en courses, en encadrement... Bref, pleins d'événements sur lesquels nous devons revenir un peu plus en profondeur!!!


COURSES DE STRASBOURG 12 - 13 mai 2018

Nos athlètes se sont retrouvés tantôt bénévoles, tantôt coureurs et certains ont même réussi à faire les deux durant ce week-end dédié aux courses de Strasbourg.
Au programme:
  • Samedi: marche nordique et marche conviviale (9 athlètes bénévoles à l'encadrement)
  • Dimanche: semi-marathon, 10Km et 5Km (...Beaucoup d'athlètes bénévoles, au moins autant que d'athlètes engagés pour courir!) et, l’après-midi, meeting de l'Eurodistrict (pour une athlète, un jury arrivé, qui fait mieux!?)

Ce week-end est à placer sous le signe de la réussite, le temps étant finalement propice à la réalisation de bonnes performances (bien que gris et frais, le temps n'était pas pluvieux!!).


La plupart des athlètes engagés ont battu leurs records et amélioré leurs temps de références.



Mais laissons plutôt la parole à certains athlètes qui ont souhaité partager ce moment avec nous, avec vous!


Odile, 10Km en 50'45"                     


"Ce sont des courses maudites pour moi, je suis toujours malade la veille, le jour J je cours comme une savate, j'ai un mal fou à les finir. L'année dernière je me suis jurée de ne plus les faire, marre de ce stress.

Je me suis quand même inscrite aux 10 kms mais, le mercredi à 4 jours de la course, après l'entrainement, je ne pouvais plus poser le pied : mal, cheville enflée etc...  Le stress ? je ne pense pas. J'ai tout fait : glaçage, argile, poudre de perlimpinpin , bref tout.

Et c'est dimanche matin que je me suis dit : advienne que pourra.

A ma grande surprise je n'étais pas trop stressée, je sentais que l'entrainement portait ses fruits (merci Jacky), les kilomètres défilaient, je pensais parfois à lever les genoux.., je ne souffrais pas trop. Seul bémol, je n'ai pas vu l'arrivée, l'arche vers laquelle je jette mes dernières forces n'était plus là. Mon chrono aurait pu être meilleur, et pourtant, cerise sur le gâteau : un podium inespéré.

Une belle aventure."



Matthias, 1er 10Km en 38'06"                     

"Pour mon premier 10km, j'avoue avoir été assez excité à l'idée de courir cette course et je n'ai pas été déçu. Le départ fut, comme d'habitude, assez déroutant, ne sachant pas trop à quelle vitesse me fier, mon chronomètre ne s'étant pas enclenché correctement (la faute à qui ? Ok j'avoue c'est moi...). Je me suis lancé dans les 3 premiers kilomètres un peu à tâtons jusqu'à trouver une allure constante. Avec les supporters et les spectateurs qui criaient, applaudissaient, des mains tendus d'enfants ici et là, la pugnacité des coureurs handisport, on ne pouvait avoir que des coups de boost. Et quoi de mieux que d'entendre tes coéquipiers t'encourager et te motiver (je les en remercie infiniment).
Dans un tout autre registre de motivation, le passage vers la cathédrale m'a aussi redonné un coup de fouet et je crois que c'est à partir de cet instant que je me suis senti encore mieux. Lancé dans les derniers kilomètres, je sentais que mon corps avançait tout seul. Ce fut encore plus agréable dans le virage du dernier kilomètre, où les (ré)encouragements de mes coéquipiers m'ont (re)donné de l'énergie pour finir en sprint à...40m de l'arrivée ! Oui, seul bémol de cette course, je ne me suis pas rendu compte de la distance restante avant la fin, ce qui n'enlève en rien la saveur de ces moments. Cerise sur le gâteau, le temps correspond, à quelques secondes près, à mes attentes (38min06). Je suis un coureur satisfait :D "



Anthony, 1er 10Km en 34'17"                    


"Je retiendrai ce 1er 10km comme une grande expérience pour moi, allant de l’échauffement jusqu’à "l’après course". Tout y contribuait: le public, l’organisation, autant de coureurs pour un même évènements, et, évidemment, les encouragements entre amis du club :) 

Concernant la course, je me suis senti tout simplement très heureux de courir et de faire cet effort. Je n’avais pas encore beaucoup de repères comme c’est une première course. Je suis parti plus vite que je ne le pensais (et que je le devais), mais j’ai eu la chance de tomber sur deux coureurs rapides  vers le 4ème Km. Ces derniers m’ont emmené sur un rythme plus élevé mais très régulier. Cela m’a permis de me dépasser et de réaliser, au final, un meilleur temps que ce que j’avais prévu.

Bien sur, les encouragements du public et des proches font partie de mon résultat car cela m’a donné du jus. En particulier ceux de mon coach Jacky, que je remercie beaucoup et sans qui ce résultat n’aurait pas été possible .
Si la joie et la satisfaction du résultat sont importantes, je pense déjà à me remettre à l’entraînement encore plus sérieusement et progresser pour de prochaines échéances :)"



Julien, semi-marathon en 1h32'20"                    


"Compte tenu d'un temps idéal, d'une préparation que je qualifierai de "bonne" et de mon dernier 10 km à Colmar (il y a une dizaine de jour), il m'était important  de faire un bon chrono et d'améliorer mon record sur semi-marathon. C'est chose faite, en partie.

La course: Les jambes ont l'air d'être là et les premiers temps de passage des 5-6 premiers kms me donnent raison. Pourtant, la course devient difficile (dans la tête surement) et je prends un petit coup au moral quand mon partenaire d'entrainement Didier me laisse sur place vers le 7ème km. J'avais le sentiment d'être bien mais j'avais peur de me mettre dans la rouge en le suivant.

J'ai ensuite géré ma course sans faire de temps extraordinaire mais sans "exploser" non plus; je finis en 1'32'20" sec soit 35 secondes de mieux que mon précédent record sur semi mais j'ai un sentiment d'inachevé, d'avoir donné le maximum physiquement mais avec une tête absente à moitié.

Je suis néanmoins très fier de mes partenaires de club qui ont brillé notamment Anthony, Mathias, Emilie et, bien sûr, mon pote Didier !"



Valérie, 5Km HandiSport en 39'28"                    


"Cela fait maintenant deux ans et demi que je participe aux activités de l'AFCF-Alsace. Petit à petit, j'ai découvert que je pouvais moi aussi, déficiente visuelle, progresser et apprendre des nouvelles techniques pour améliorer ma course. Grâce a la patience et la confiance que me témoigne Jacky, j'ai découvert de nouvelles sensations, pris de plus en plus de plaisir à aller plus vite. Ce dimanche était, pour moi, un jour de challenges. En effet, j'avais déjà participé plusieurs fois aux courses de Strasbourg, mais le seul but était d'arriver au bout tout simplement. Cette année, j'avais un objectif, faire mieux que l'an passé et tenir un timing, si possible.
Le matin, motivée par ce défi, je me suis levée, assez stressée. J'avais envie de voir les entraînements réguliers porter leurs fruits, mais j'avais aussi et surtout envie de témoigner ma reconnaissance à ceux qu,i semaine après semaine, m'ont expliquée, accompagnée dans la progression.
Arrivée un peu en avance avec le tram, j'ai vite réalisé que les conditions météo était idéales pour moi. Ayant assez de temps devant moi, j'ai pris le temps de me préparer, me motiver. Mais, une fois devant le tapis, le départ ayant été retardé, je trépignais, étant prête à tout donner pour vivre cette aventure. Une fois partie, je suis me suis vite rendue compte qu'il ne fallait pas aller au plus vite de ce que l'on peut mais à une vitesse dite raisonnable, pour aller jusqu'au bout. Et puis, au milieu de course, cela commençait à me paraître long, j'ai eu un moment de doute ou je me demandais si j'allais arriver jusqu'au bout, à cette vitesse. Je me disais de ne pas lâcher. Et puis, je n'avais pas d'idée du temps que je mettais, ce qui aurait contribué à maintenir ma motivation. J'avais, par moment, l'impression de courir dans le vide. Heureusement, les explications de mon accompagnatrice Anne Bresson m'ont permis de rester concentrée sur la course. Peu avant la ligne d'arrivée, j'entendais les encouragements des gens et je me disais que le but était proche. Pourtant, je courais je courais sans jamais arriver!!!
Une fois la course finie, j'ai mis un peu de temps à réaliser, mais, dès que j'ai connu le temps j'ai su que l'objectif que l'on m'avait donné était rempli. J'étais heureuse. Cela m'a donné du baume au cœur.
J'ai hâte de continuer à découvrir de nouvelles sensations, notamment concernant la foulée, et de découvrir s'il me reste encore une marge de progression."



Morgane, 800m en 2'25"30                    

"Pour ce meeting franco-allemand, je devais réaliser mon premier 800m de la saison estivale et, ainsi, évaluer ma progression. Malgré moi, je me réveille très stressée inconsciemment et n'arrive pas à m'enlever de la tête que je dois "absolument" réaliser une perf, battre mon record d'emblée afin de "combattre le mauvais sort" que je subis sur la piste depuis l'année dernière et, accessoirement, remercier de cette manière l'investissement de mon coach pour moi (superstitieux les athlètes? Même pas en rêve...). Une fois arrivée au meeting, je constate que s'il y a 16 engagées sur la course, celle-ci ne sera pour autant pas très fournie, les temps d'engagements n'étant pas très élevés. Je commence à me préparer et j'essaye de rester concentrée, bien que je ressente tiraillements et petites gênes physiques. Bien qu'il ne pleuve pas, il fait froid et je peine à m'échauffer correctement, à être confiante. Prête dans les temps, je constate que le meeting prend du retard, ce qui m'exaspère. Ils finissent par nous préparer en couloir, je suis dans la 1ère série, c'est maintenant qu'il faut débrancher le cerveau et y aller... Sauf que je trouve pas le fil pour débrancher et, une fois partie, je me perds totalement dans l'allure des autres coureuses, étant en sous-régime sans le réaliser. Bien que j'ai de bonnes sensations, le chrono s'avère en deça de mes possibilités (record actuel en 2'23"30) et me laisse un goût amer.
Je dois donc continuer à travailler afin de ne plus oublier qu'avant toute chose, toute performance, tout résultat, je dois prendre du plaisir et m'éclater. Je pense finalement que le stress m'a fait aller à reculons à cette échéance, empêchant toute performance.
Next step? Rester focus et tout donner, on a rien a perdre pas vrai?"


Après ce beau week-end, une partie du club s'est retrouvé au restaurant afin de fêter les diverses performances et revenir sur ce beau week-end sportif!


Merci à tous les athlètes, merci pour vos retours, votre disponibilité lors de ce week-end, les encouragements, le dépassement de soi.

Toutes les photos par ici!!!

Les résultats du club, c'est par là (excepté pour Anthony Fevrat (10km) qui termine en 34'17" et Fabien Cueille (10km) qui termine en 40'16" (temps officiel erroné))

Les résultats du meeting de l'Eurodistrict c'est ici!!
les Réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
20/02 >
04/02 >
17/01 >
04/01 >
03/01 >
01/01 >
29/12 >
17/12 >
15/12 >
11/12 >
14/11 >
06/11 >
29/10 >
20/10 >
16/10 >
02/10 >
26/09 >
20/09 >
27/08 >
20/08 >
Pour nous contacter
Anne Bresson (secrétaire):
annebresson@noos.fr

Jacky Klein (entraîneur):
07.89.04.21.59


PAGE FACEBOOK
Gros Plans
NOS PARTENAIRES

CA-AV


Jog'R



Les Espaces

Agenda
AFCF - Alsace

2020


12/01
Cross: Bas-Rhin Brumath



02/02
Cross: 1/4 finale Wissembourg



16/02
Cross: 1/2 finale Dijon



08/03
Cross: Finale Montauban
Courses de la Wantzenau (5km / semi-marathon LABELLISE)


17-18-19/04
Week-end d'athlétisme BAIERSBRONN (GER)